Pour un sourire

Ils ont joué tout l’après-midi
le terrain de foot grésille encore des encouragements
acclamations, efforts dans des jeux sans enjeu;
pas de perdants parmi ces participants éreintés.
Le soleil et les équipes ont brillé de générosité…

C’est le décompte des points
tout le monde est rassemblé.
C’est son équipe qui a gagné
et elle en est la plus jeune
alors c’est elle que l’on appelle, elle doit s’y coller…
au milieu du terrain, elle s’avance
seule au milieu de cette foule miniature de miniacteurs
Intimidée, elle saisit ces fleurs, en plastique,
le trophée dérisoire d’un si grand jeu
et elle sourit

Aussitôt les acclamations fusent à la volée
de ce cercle de marmots à peine plus âgés
quatre-vingts hourras viennent l’encourager
parce que c’est chacun par elle qui a gagné
et le bouquet famélique devient immense trophée

Alors elle éclate de sourire.

BlogDavidLerouge_408

Publicités

Les commentaires sont fermés.

WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :