mystique de la présence

13 juin 2004 Coutances ordination presbytérale. Pas d’expérience sensible mystique mais la certitude d’être pleinement présent à cet événement, d’une qualité « d’être-là » inhabituelle, comme si tout le passé, le présent, l’avenir se concentraient dans ce moment de l’ordination. Sous un vitrail coloré qui attirait mon regard, le sacrement – appel et rencontre de deux présences en pleine densité.

14 juin 2004 première messe présidée à St Sever, sous un autre vitrail, devenir l’artisan maladroit de la rencontre entre une communauté déjà priante et un Dieu qui vient au devant, qui se donne pour donner grandeur à l’humanité. Et le prêtre découvre encore plus que le mystère de la présence dépasse ce qu’il sait… il préside, et il accepte de se laisser dépasser.

13 juin 2008, déjà quatre ans, et c’est le moment d’un nouveau déplacement septentrional. Ce jour, je célébrais en compagnie de deux classes de 6e dans une petite chapelle de la campagne saint loise, édifiée en l’honneur de St Jean de Brébeuf. Le temps a eu la délicatesse de ne pas être pluvieux…
et si pendant le premier temps, des chuchotements dissipés accompagnaient la « collecte », pendant la prière eucharistique, c’est un oiseau qui, de son chant, soulignait les paroles …
à la fin de la célébration, les 10 jeunes qui ont fait leur profession de foi ont eu la simplicité et la délicatesse de chanter, gestes compris, devant leurs camarades qui finalement les ont suivis, le tube du temps fort. Tout simplement, en cadeau d’ordiversaire.

de 13 juin en 13 juin, ne pas faire de bilans, mais accepter d’avancer, tout en entretenant, au coeur, le don gracieux des commencements.

Publicités

Les commentaires sont fermés.

WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :