C’est aujourd’hui dimanche

On a beau avoir une sensibilité, un goût, une certaine manière de célébrer, de prier, de prêcher, on ne préside pas de la même façon…

samedi, à 18h30, dans une chapelle d’établissement, toute de stuc parée, en fête décalée de la Saint Joseph, avec des parents, des enfants, des jeunes au coeur de la joie de l’éducation;

samedi, à 21h, assis sur un rondin de bois, près d’un feu, un calice et une patène posés au milieu d’une profusion de primevères, avec une douzaine de louveteaux, de louvettes, au moment de leur premier engagement dans le mouvement;

dimanche, à 9h45, dans une belle basilique autour du premier scrutin d’un catéchumène, en écoutant le beau texte de l’aveugle-né, texte de l’année A quand on est dans l’année B;

dimanche, à 11h15, dans la communauté paroissiale habituelle, avec pour la première fois les textes du jour… et une attente forte de mots apaisés et structurants sur la furie médiatique qui secoue l’Eglise ces jours-ci.

Quatre messes en 16 heures, et pas une homélie qui puisse ressembler à l’autre. On est alors d’autant plus saisi par l’évidence que l’homélie est un propos adressé à une communauté rassemblée.

La journée continue, mais les mêmes conversations reviennent à la table d’un repas familial ou dans le jardin ensoleillé d’une maison de retraite, point d’acidité ni d’acrimonie, mais un vrai besoin d' »en » parler.

Comme la journée a été longue, je squatte le salon du presbytère et retrouve la télé après l’avoir boudée depuis de longs mois. C’est le choc. Plus de parole adressée, ou échangée, mais un matraquage systématique… La publicité (avant 20 heures) est édifiante: « on ne change pas le monde avec une lessive, mais on peut y contribuer » (ça change de la campagne de la même lessive: ce petit coin de nature est le cadre idéal… ), « avec une mare, la nature redémarre », « pour un chez vous qui ne ressemble qu’à vous », Jean Rochefort qui paie à sa guise, et machin « qui vous rend zen ». Les infos se laissent tronquer sans vergogne… M’en fous, c’est 007 que je suis venu regarder.

Publicités

Les commentaires sont fermés.

WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :